Qu'est-ce que l'indice glycémique ?

La notion d’index glycémique (IG)

L’intérêt d’aliments avec un IG (index glycémique) bas réside dans un pic moins élevé et moins long du sucre dans l’organisme (glucose sanguin), une sensation de satiété précoce, moins de risques de développer une résistance à l’insuline, ce qui est très important chez le diabétique.


Le type de sucres présent dans les fruits est essentiellement du fructose qui a un index glycémique de 23 versus 65 pour le saccharose (sucre blanc par exemple), la référence étant le glucose sur une base de 100.



Soulignons cependant que le fait de presser les fruits et légumes augmente leur IG car les fibres disparaissent et la vitesse de digestion et absorption s’en trouve donc raccourcie. 


Nous vous recommandons par conséquent d’alterner la consommation de jus pressés et de légumes et fruits entiers pour bien prendre soin de vous.

Les fruits et légumes, quelle proportion de sucres et quels sucres ?

Les fruits les plus sucrés contiennent 15% de sucres simples (raisin, banane), les moins sucrés, 1% (citron), le reste étant essentiellement de l’eau, ainsi que des nutriments essentiels.


Les légumes en contiennent très peu (environ 5%) et sont donc très intéressants également pour cette raison, en plus de leur richesse en vitamines et minéraux.


Plus un repas ou jus pressé sera composé de légumes proportionnellement aux fruits, plus il sera donc naturellement pauvre en sucres.


Le principal bénéfice des assemblages ByJardin est donc de combiner les bénéfices des fruits et des légumes. Comparés aux autres jus, les assemblages ByJardin apportent considérablement moins de sucres simples et uniquement des sucres naturels, grâce à leur richesse en légumes.

Le sucre, aliment interdit, maudit, à éviter à tout prix ?

Non, car les glucides sont essentiels à notre bon fonctionnement  mais il est important de surveiller nos apports en sucres simples* (saccharose, glucose, fructose) et de ne pas en consommer plus de 100g par jour dont 50g de fructose (soit environ 2 portions de fruits de 100g). 


En effet, les excès réguliers de sucres simples peuvent conduire à un surpoids, voire à des désordres métaboliques, type diabètes et obésité. 


Les apports en aliments au goût sucré, dont les fruits font partie, contenant exclusivement ce que l’on appelle des sucres simples ou libres, comme le saccharose, glucose et fructose, doivent donc être surveillés afin d’éviter un trop grand apport calorique conduisant au stockage sous forme de graisse dans nos adipocytes de toute cette énergie non nécessaire à l’instant T à notre organisme.


C’est pourquoi nous recommandons de ne pas consommer plus de 2 de nos assemblages 50cl ou 4 assemblages 25cl par jour, afin de ne pas dépasser la Limite Supérieure de Sécurité en sucres simples quotidienne.

*hors lactose et galactose.

Le sucre, le carburant de nos muscles et de nos organes !

Les glucides sont notre principale source d’énergie et alimentent nos muscles et nos organes, dont le cerveau qui en consomme par exemple, chaque heure, environ 5g soit l’équivalent d’un morceau de sucre !


C’est pourquoi ils devraient représenter au total, entre 40 et 55% de notre ration calorique quotidienne (PNNS, www.mangerbouger.fr). 


Notre corps les décompose durant la digestion et les absorbe sous forme de glucides simples : le glucose, le fructose ou le galactose. 

Un aliment contenant dès le départ des glucides simples sera plus rapidement absorbé, d’autant plus s’il est consommé seul. Plus l’aliment contient de glucides complexes comme l’amidon par exemple, plus il va mettre de temps à être digéré et distiller de ce fait, progressivement, l’énergie dans notre métabolisme. 


Les principales sources de glucides complexes sont les céréales, les légumineuses et les fruits et légumes et il est important d’en consommer à chaque repas pour apporter de l’énergie sur la durée et éviter les fringales entre les repas.