Qu'est-ce que l'indice glycémique, quelle différence avec le taux de sucre d'un aliment ?

La notion d’index ou d’indice glycémique (IG)

L'index glycémique autrement appelé indice glycémique a pour abréviation IG. 

Il se mesure sur une échelle qui va de 0 à 100, la valeur 100 correspondant à l’IG du glucose. 

Plus il est élevé et plus les glucides contenus dans l'aliment que l'on a mangé passent dans le sang. 

Par exemple l’indice glycémique de la pomme crue est de 35.

À quantité égale, si on mange une pomme, 35% du sucre contenu dans la

pomme passera dans le sang alors que si on mangeait du glucose 100%

passerait dans le sang, provoquant une augmentation rapide du taux de

glycémie

L’intérêt des aliments avec un IG bas ou faible réside dans le fait que le corps enregistre :

  • un pic moins élevé et moins long, du taux de sucre dans l’organisme (glucose sanguin), 
  • une sensation de satiété précoce, 
  • moins de risques de développer une résistance à l’insuline. 

Tous ces bénéfices sont très importants pour les diabétiques.

Si on pense aux fruits quand on parle d’indice glycémique, les légumes ont, eux aussi, un IG mais plus faible que les fruits. 

Soulignons cependant que le fait de presser les fruits et légumes augmente leur IG car les fibres disparaissent et la vitesse de digestion et absorption s’en trouvent donc raccourcies. 

C’est la raison pour laquelle ByJardin vous propose des jus 100% légumes, avec ou sans fibres. L’optimum pour limiter l’absorption de sucre étant de choisir des jus 100% légumes avec fibres comme la gamme NUTRITION 100% jus de légumes avec fibres.

Fruits et légumes, quelle proportion de sucres et quels sucres ?

Le sucre, aliment interdit, maudit, à éviter à tout prix ?

Non, car les glucides sont essentiels à notre bon fonctionnement mais il est important de surveiller nos apports en sucres simples* (saccharose, glucose, fructose) et de ne pas en consommer plus de 100g par jour dont 50g de fructose (soit environ 2 portions de fruits de 100g). 

En effet, les excès réguliers de sucres simples peuvent conduire à un surpoids, voire à des désordres métaboliques, type diabètes et obésité. 

C’est pourquoi nous recommandons de ne pas consommer plus de 2 de nos assemblages 50cl ou 4 assemblages 25cl par jour, afin de ne pas dépasser la Limite Supérieure de Sécurité en sucres simples quotidienne.

*hors lactose et galactose.

Le sucre, carburant de nos muscles et de nos organes !

Les glucides sont notre principale source d’énergie et alimentent nos muscles et nos organes, dont le cerveau qui en consomme par exemple, chaque heure, environ 5g soit l’équivalent d’un morceau de sucre ! 

C’est pourquoi ils devraient représenter au total, entre 40 et 55% de notre ration calorique quotidienne (PNNS, www.mangerbouger.fr). 

Notre corps les décompose durant la digestion et les absorbe sous forme de glucides simples : le glucose, le fructose ou le galactose. 

Un aliment contenant dès le départ des glucides simples sera plus rapidement absorbé, d’autant plus s’il est consommé seul. Plus l’aliment contient de glucides complexes comme l’amidon par exemple, plus il va mettre de temps à être digéré et distiller de ce fait, progressivement, l’énergie dans notre métabolisme. 

Les principales sources de glucides complexes sont les céréales, les légumineuses et les fruits et légumes et il est important d’en consommer à chaque repas pour apporter de l’énergie sur la durée et éviter les fringales entre les repas.